logo esprit yoga19


 

Soigner la migraine avec le souffle

 

Avoir des migraines, c'est souvent à la fois ressentir une douleur intense et souffrir d'une vie sociale perturbée ! Pourtant, un exercice bien simple du yoga peut venir vous sortir de cet enfer .

Par Lionel Coudron. 

Postures: Corinne Miéville

 

La douleur engendrée par la migraine est aggravée par tout ce que les acupuncteurs appellent yang: le bruit, la lumière, le mouvement. C'est ce qui souvent amène le migraineux à se réfugier au fond de son lit, dans le noir, sans plus oser le moindre geste. Curieusement, ce sont plus pendant les jours de repos et les week-ends que la douleur arrive, que pendant les périodes de stress actif. 

On connaît depuis longtemps le mécanisme physiologique de la migraine: vasoconstriction des artères cérébrales, suivie par une vasodilatation. Le première phase de vasoconstriction entraîne parfois des signes caractéristiques, appelés "aura de la migraine", comme des troubles de la vue avec des éclairs ou des tâches blanches. En revanche, ce n'est que plus récemment qu'un chercheur clinicien, le Dr Jean-Pierre Chaudot, a éclairé le mécanisme déclencheur de la migraine, lié avant tout à un trouble fonctionnel respiratoire !

Lors d'une crise de migraine, la respiration se "bloque". Il n'y a pas assez de ventilation et le taux de gaz carbonique (CO²) dans le sang augmente. C'est cette augmentation du CO² qui est le facteur commun à toutes les causes de migraine. 

La solution est alors toute trouvée et efficace. Elle implique deux types d'exercices bien différents. Tout d'abord, pour éviter que les crises ne reviennent, il faut entre chaque crise réapprendre à respirer amplement et libérer le diaphragme de ses tensions accumulées. Pour cela, les exercices de bascule de bassin, de la pandiculation, de la respiration ample sont essentiels (voir la rubrique de Yogathérapie de Esprit Yoga 51), mais aussi les exercices de torsion indiqués ci-après. Ensuite, lorsque les premiers signes de migraine se manifestent (soit les prodromes, soit les premières sensations douloureuses), il faut alors pratiquer des respirations rapides comme bastrika ou kapalabathi pour engendrer un état d'hyperventilation. L'hyperventilation permet de faire baisser le taux de CO² dans le sang, ce qui permet la libération douloureuse; 

 

Découvrez les postures et les respirations à adopter en cas de migraine dans le numéro Esprit Yoga actuellement en kiosque ou accessible en ligne ici. 

 

Soupe de champignons
Loren Kadi 10 nouveaux produits certifiés Cosmos

Sur le même sujet:

En ce moment dans notre boutique

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Courrier des lecteurs

info@esprityoga.fr

 

Rédaction

redaction@esprityoga.fr

Abonnements

esprityoga@abopress.fr
03 88 66 32 34

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga