logo esprit yoga19


 

Temps de lecture : 2 minutes (450 mots)

Mal de dos : les soins au naturel

Parmi les soins naturels, l’aromathérapie et la phytothérapie se disputent le meilleur rôle.

 

photo-1492552181161-62217fc3076dsoinsnaturels.jpeg

Les médecins n’hésitent plus à les conseiller, comme le curcuma, aux vertus anti-inflammatoires naturelles, recommandé par le Dr Mondoloni. Selon les principes de la phytothérapie, d‘autres plantes auraient des vertus thérapeutiques utiles dans le cadre du mal de dos. Citons la reine des près, le saule blanc et l’Harpagophytum pour leur effet antalgique et anti-inflammatoire, la prêle et l’ortie pour fortifier les os. En aromathérapie, les huiles essentielles de gaulthérie, citronnelle, romarin ou de genévrier sont recommandées. Elles peuvent être utilisées en massage, diluées dans une huile végétale. 

 

En cure thermale ou en thalasso, des enveloppements de boue sont pratiqués sur les endroits douloureux. A la maison, on peut les remplacer par des cataplasmes d’argile verte, aux propriétés anti- inflammatoires. A Québec, l’Académie de massage et d’orthothérapie les conseille sur les zones « enflammées ou contusionnées ». 

 

En cas de douleurs, devons-nous nous mettre au chaud ou au contraire au froid ? Ça dépend ! Le froid, en contractant les vaisseaux sanguins, insensibilise la zone douloureuse. Il est donc utile en cas d’inflammation, de bosses ou d’hématomes, en cas de douleurs aiguës de courte durée, ou lors de la première phase de la blessure. En résumé, si le mal de dos est dû à un choc. En revanche, en dilatant les vaisseaux, la chaleur permet aux toxines de s’évacuer plus vite et favorise l’oxygénation. Donc, en cas de douleur chronique, musculaire, due au stress ou aux contractures, à la perte de mobilité, la bouillotte chaude est tout à fait indiquée. Comme quoi, il convient parfois d’alterner et de savoir manier le chaud et le froid ! 

 

La tendance n’aura pas échappé au visiteur de ces der- nières Thermalies. Les établissements thermaux et de tha- lassothérapie ont pris le problème du mal de dos à bras le corps et proposent une carte de plus en plus diversifiée de cures dédiées. « Pour moi, l’un des traitements les plus ef- ficaces contre le mal de dos, c’est l’eau », assure le Dr Ba- rucq qui n’hésite pas à prescrire des cures thermales à ses patients souffrant de douleurs chroniques, en orientation rhumatologique. « Le seul fait d’être immergé dans l’eau chaude a un effet décontractant, effet qu’il faut ajouter aux massages à l’hydrojet, aux applications de boue et d’algue. » 

De Barbotan-les-Thermes (Gers), à Dax (Landes), en pas- sant par La Léchère (en Savoie), Amélie-les-Bains, la Preste (Pyrénées orientales) ou Bourbon-Lancy (Auvergne), le trai- tement consiste à marier soins d’hydrothérapie, vertus de l’eau thermales et activités physiques. 

 

Par Aude Ferbos, dans le HS "Dos" 

  

Geeta Iyengar, la fille de B.K.S Iyengar, est décé...
Soigner son dos naturellement 
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Courrier des lecteurs

info@esprityoga.fr

 

Rédaction

redaction@esprityoga.fr

Abonnements

esprityoga@abopress.fr
03 88 66 18 45

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga