esprit yoga logo19


 

Les 3 leçons de vie de la prof la plus âgée du monde

 

Les 3 leçons de vie essentielles de la prof de yoga la plus âgée du monde

 

En août prochain, la professeure de yoga la plus âgée du monde d'après le Guiness des records, fêtera ses 101 ans. Militante pacifique, végétarienne depuis toujours, œnophile, danseuse de tango, Tao Porchon-Lynch totalise à elle seule 74 années de pratique du yoga et 49 années d’enseignement. Elle nous partage ses trois secrets de longévité.

 

 

  1. Croire en la puissance de l’amour

 « Grâce à mon oncle, j’ai pu marcher au côté de Gandhi lors de son combat pacifique pour la liberté, j’y ai appris la force qui résidait dans l’unité et dans la paix, pas seulement dans les mots, mais dans l’action. Dans la pratique du yoga, le souffle de la vie se trouve entre les battements du cœur, c’est cette force de vie que je cherche à révéler à mes élèves ».

 

  1. Ne jamais procrastiniser

 « Peu importe ce que je dois faire, je ne tergiverse pas et je ne remets jamais au lendemain. Une minute après minuit est c’est déjà aujourd’hui. Quand vous éveillez ce pouvoir de la respiration, alors rien n'est impossible. Tant de beaux chemins s'ouvriront à vous, il n'y a rien que vous ne pourrez pas faire. Sentez juste la danse de vie ».

 

  1. Ecouter les lois de la nature pour régénérer le corps

« J’utilise les merveilleuses lois de la nature pour régénérer mon organisme. Je me synchronise avec le rythme des saisons: de l’intériorisation de l’hiver au déploiement de la vie lors du printemps. A travers le monde, de nouvelles fleurs, de nouveaux fruits, de nouvelles énergies, réveillent alors nos vies. Quand j’écoute les battements de mon cœur, je ressens l’appel d’un nouveau cycle et je me sens entraînée vers un nouveau voyage qui m’apporte un niveau plus élevé de conscience. Avec cette conscience, c’est une joie de me lever chaque jour ».

Découvrez la biographie de Tao ci-dessous !

Son autobiographie en anglais : Dancing Light: The Spiritual Side of Being Through The Eyes of a Modern Yoga Master, Tao Porchon-Lynch

Biographie de Tao Porchon-Lynch

Mi- indienne et mi- française, Tao a grandi à Pondichéry, en Inde. Sa mère meurt peu de temps après l’accouchement. Alors qu’elle était âgée de huit ans, Tao découvre le yoga sur les plages de Pondichéry : « La première fois que j’ai vu ces jeunes garçons en exercice sur la plage avec leur professeur, je fus très intriguée, pensant que c’était un nouveau jeu ! Je voulu les rejoindre mais ma tante considérait que ces contorsions n’étaient pas très distinguées pour une petite fille. Ce n’est qu’à la fin de mon adolescence que j’ai pu m’initier au yoga » confie-t-elle. Elle étudie avec Sri Aurobindo, B.K.S Iyengar (elle fut l’une des premères femmes à devenir son élève), K. Patthabi Jois qui dit-elle la relia « au souffle de vie », Swami Prabhavanda et Mahirishi Mahesh Yogi.

 

Marcher aux côtés de Gandhi

 

Son oncle côtoyait alors de nombreuses personnalités comme Swami Vivekananda, Sri Aurobindo et Mahatma Gandhi. En 1930, Tao marchait au côté de Gandhi durant la célèbre Marche du sel. Quelques années plus tard, elle déclara : « Gandhi orne les murs de mon esprit ». Plusieurs décennies après, Arun Manilal Gandhi, le petit-fils de 84 ans de Mahatma Gandhi et militant pour la paix, envoya ses vœux d’anniversaire à Tao pour lui dire à quel point il était touché par leur amitié. Il grandit sur l’ashram de son grand-père en Afrique du Sud et a passé du temps avec lui en Inde apprendre sur la non-violence.

 

Actrice à la MGM

 

En 1945, elle participe à la libération avec son père qui appartient à la Résistance. Parti vivre aux Etats-Unis, elle devient actrice. Sous contrat avec la MGM, elle enseigne le yoga à un groupe de collègues actrices telles que Kathryn Grayson et Leslie Caron. Elle n’a depuis de cesse de pratiquer le yoga dans une dimension de paix et d’universalité, se rendant en Israël, au Japon, en Inde où elle reçut une distinction pour son engagement en faveur du yoga.

 

Reine du tango

 

Agée de plus de quatre-vingt ans, elle subit une opération de la hanche. Les médecins sont formels, elle ne retrouvera jamais la même mobilité. Pourtant elle décide de commencer le tango : « Plutôt que de m’arrêter aux blessures que la vie nous inflige parfois, je voulais renforcer mon élan vers sa beauté, qu’elle continue à m’étonner de ravissement. Je n’ai jamais réfléchi aux limitations de l’âge, je ne m’arrête pas à ça. Le yoga est une danse de la vie. A travers le corps, l’énergie coule pour nous élever à un niveau supérieur de conscience. C’est la même graine qui rend la nature si belle, qui fait éclore la vie. Danser c’est laisser éclater la joie intérieure vers l’extérieur, aussi bien que de la retourner vers l’intérieur » expliqua t-elle ensuite. Et finalement, elle poursuit le yoga et envoie une photo d’elle en lotus à ses médecins !


En savoir plus sur Tao Porchon-Lynch : www.thetaoexperience.com

​​Namaste. Un article, de l'écriture à la mise en page en passant par le choix des photos représente du travail. Si l'article vous plaît,  un petit like de l'article et de notre page Facebook sera reçu comme un encouragement à poursuivre ! Vous pouvez aussi laisser des commentaires :) Un grand merci !

 

Pincha Mayurasana; l’équilibre sur les avant-bras:...
Julien Peron, C'est quoi le bonheur pour vous ?
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Courrier des lecteurs

info@esprityoga.fr

 

Rédaction

redaction@esprityoga.fr

Abonnements

esprityoga@abopress.fr
03 88 66 18 45

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga