logo esprit yoga19


 

Le yoga, un allié pour la santé

 

Les études scientifiques qui attestent  des bienfaits du yoga sont si nombreuses qu’il est impossible d’en dresser une liste exhaustive ! Le yoga est bon pour la santé physique, psychique et émotionnelle.

 

 

 

Si la finalité première du yoga n’est pas thérapeutique, l’expérience et l’observation ont montré depuis longtemps que sa pratique est bonne pour la santé. De nombreuses personnes arrivent au yoga parce qu’elles souffrent de problèmes liés au stress, à la fatigue ou qu’elles ont des douleurs diverses : maux de dos, de genoux, de cervicales, etc.
Et la plupart des pratiquants reconnaissent que la pratique améliore la santé en harmonisant le corps avec l’esprit ! Médecin et professeur de yoga depuis 25 ans en Inde, le Dr. N. Chandrasekaran indique, dans un livre consacré à la yogathérapie qu’
 

«  il existe de nombreuses références dans les textes de yoga concernant les maladies, leurs manifestations physiques et mentales, et une grande variété d’indications pour en venir à bout, de même que la liste de plusieurs techniques servant à guérir des problèmes variés ».

 

Bien entendu, il n’est pas question pour le yoga de se substituer à un traitement médical, mais il pourra, en revanche, accompagner et soutenir le processus de guérison.
L'idéal serait que le travail en yoga se fasse en partenariat avec le médecin. C’est ce qui se passe déjà dans certains hôpitaux, où considérée comme un « soin de support », la pratique du yoga est intégrée aux protocoles de prise en charge de certaines pathologies. Et les professeurs de yoga sont de plus en plus nombreux à se former à la yogathérapie.
 

Une pratique de santé globale et préventive

 

Au-delà d’apporter mieux-être physique et psychique, le yoga ouvre une voie vers la source de guérison, car il s’intéresse à l’individu comme un tout — physique, physiologique et psychologique.

 

« La pratique du yoga est probablement l’une des méthodes les plus anciennes mises au point par l’être humain pour l’aider à développer ses ressources physiques, émotionnelles et mentales  »,

 

rappelle Lionel Coudron, médecin et yogathérapeute.

 

« C’est certainement l’une des grandes voies de mieux être, de soin et d’économie de la santé sociale »,

 

affirme le Dr Jocelyne Borel-Kuhner, première médecin à avoir ouvert une consultation de yogathérapie en France, en 2012.

La pratique du yoga répond en effet à une des préconisations des médecins, celle d’avoir un exercice physique régulier. La diversité des postures est favorable à la souplesse et à la tonicité du corps. Les enchaînements dynamiques comme la salutation au soleil sont excellentes pour le cœur. La prise de conscience des différentes tensions permet d’apprendre à les relâcher et, bien sûr, le yoga apporte à la fois détente et énergie. Avec le souffle, le mental s’apaise et l’on a plus de facilité à accueillir et à maîtriser les émotions. Le yoga est surtout intéressant pour son effet à long terme. En jargon médical, on parle de « traitement étiologique », c’est-à-dire qui s’attaque à la racine du trouble. 
Le yoga comme « soin de support » est en particulier intéressant pour tous les maux liés à la dérégulation de l’organisme car l’utilisation des différents outils du yoga permet de restaurer un équilibre perturbé, de développer ses ressources personnelles et donc, de retrouver un bon état de santé physique et mental. Une définition qui se rapproche de près de la définition de la santé par l’OMS : « la santé n’est pas seulement l’absence de maladie ou d’infirmité, mais un état de bien-être total, physique, mental et social ». 
 

Le Yoga est bon pour...

 

 

 Le dos:
Rien de tel que la pratique du yoga pour renforcer, étirer et assouplir le dos. Une pratique régulière, en étant bien à l’écoute de ses sensations, en acceptant ses limites, en respirant dans ses tensions, peut vraiment donner de bons résultats sur les divers maux de dos, de la simple lombalgie ou dorsalgie, à la sciatique, en passant par la hernie discale, les scolioses, les cyphoses et l’arthrose. La pratique du yoga permet aussi de libérer le bassin souvent lié aux pathologies dorsales. 
 
 Les hormones:
Que ce soit pour apaiser les douleurs menstruelles, favoriser la fertilité, bien vivre sa grossesse ou bien gérer la chute hormonale liée à la ménopause, le yoga est un atout indéniable pour la santé des femmes. Il existe des séquences spécifiques de « yoga au féminin » pour toutes les périodes de la vie. 
 
 Le sommeil:
Libérer la pression et trouver le chemin du lâcher-prise est essentiel pour faciliter le sommeil. En balayant les tensions musculaires, en libérant le diaphragme, le yoga conduit à un état psychique de paix et quiétude nécessaire à l’endormissement et à un bon sommeil. Le yoga permet aussi de mobiliser ses propres ressources, pour s’équilibrer, pour s’apaiser et gagner de la sécurité intérieure. Le Yoga Nidra (voir p. 66-67) est très recommandé en cas de trouble du sommeil. 
La suite de cet article est à découvrir dans le Hors-Série Esprit Yoga "Bien débuter le yoga" actuellement en kiosque ou disponible sur le site d'Esprit Yoga. 
 
 
 
Curry de chou-fleur
La méditation en 8 questions

Sur le même sujet:

En ce moment dans notre boutique

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Courrier des lecteurs

info@esprityoga.fr

 

Rédaction

redaction@esprityoga.fr

Abonnements

esprityoga@abopress.fr
03 88 66 32 34

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga