logo esprit yoga19


 

Le yoga au service du handicap

 

 

Le yoga a toujours été à l’écoute des personnes en situation d’handicap. Il se fraie un chemin, lent, difficile mais ô combien riche en humanité, auprès d’enfants et d’adultes souvent tenus à l’écart des bénéfices de cette discipline.

Par Marie Thoris

Pour Olivia Mulliez, professeure de yoga et fondatrice de l’association Satya (Vérité), tout a commencé il y a quatre ans, car ses deux neveux âgés d’une trentaine d’années et atteints d’une forme d’autisme sont demandeurs. Elle contacte alors le centre où ils résident, pour s’entendre répliquer : « ils ne savent même pas qu’ils ont des mains au bout des bras ». Qu’à cela ne tienne, Olivia commence à donner des cours à ses neveux dans le centre. Très vite, le groupe s’agrandit à cinq, dont une personne atteinte de trisomie. « Les personnes handicapées vivent en collectivité, mais sont assez seules finalement. J’avais envie de recréer un lien entre eux, en les ramenant à leurs sensations » assure-t-elle.

Le pari est réussi. Les résidents progressent sur tous les plans. Par les postures à deux, l’attention et la confiance aux autres se développent. En leur demandant leurs avis sur des aspects techniques d’une posture, elle réussit progressivement à les investir et à leur redonner assurance et fierté. Ils réalisent qu’ils peuvent aussi apporter aux autres. Elle observe une autonomisation, une véritable progression dans les postures. Les pratiquants s’entraident et se félicitent, le tout dans la bienveillance, puis la joie de s’être dépassés. Olivia garde de ses séances des souvenirs émouvants : « Ça se déroule vraiment dans l’ouverture du cœur. Ils me reconnaissent telle que je suis et inversement. C’était merveilleux, car c’était comme donner de l’amour avec un grand A à l’autre, au cœur même de sa fragilité, de sa vulnérabilité... Et nous autres sommes aussi handicapés de quelque chose… Nous portons tous un handicap qui nous est propre... Souvent, je ressentais une onde d’amour, de vérité et de pureté. Avec eux, on ne joue pas, on est vraiment en Satya ». 

La suite de cet article est à retrouver dans le numéro 49 d'Esprit Yoga actuellement en kiosque ou à commander dans la boutique en ligne. 

Rencontre avec Eric Baret
1er festival de yoga à Marrakech

Sur le même sujet:

En ce moment dans notre boutique

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Courrier des lecteurs

info@esprityoga.fr

 

Rédaction

redaction@esprityoga.fr

Abonnements

esprityoga@abopress.fr
03 88 66 18 45

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga