logo esprit yoga19


 

Finding Peace in times of Chaos. TRIBUNE d'Armanda Dos Santos, Femme-Médecin


L'Ayurveda et notre planète

 

Il est difficile de ne pas concevoir le rapport intrinsèque de l'Ayurveda et de notre écosystème. De l'Ayurveda et la santé de la Planète. De l'Ayurveda, comme Médecine écologique:


- écologie intérieur
- écologie extérieur


Ce qui sous-entend:


- Respect des Saisons
- des cycles Jour/Nuit
- de leurs influences sur le corps physique/physiologique/psychologique
- de l'influence des Eléments extérieurs (Air, Ether, Feu, Eau Terre) sur notre écologie et fonctionnement interne etc.

Ainsi, de la même manière que l'Ayurveda repose sur le respect et la prise de conscience de l'univers intérieur (le SOI), et sur l'utilisation judicieuse des ressources extérieures... de même, elle nous enseigne la Connaissance et le Respect de la Nature et de ses Lois.


Ceci explique ce principe cher à notre Medecine, qui dit que: "L'Homme est le Microcosme, du Macrocosme"
= Ce qui existe à l'extérieur, existe à l'intérieur.


La crise environnementale que nous vivons, soulève par conséquent de nombreuses questions relatives à cet état d'équilibre et/ou de chaos...


Il est clair que la qualité de notre Eau, de notre Air et de notre sol s’est considérablement détériorée au cours des derniers siècles, même si notre niveau de vie "superficiel" s’est élevé. Les dommages causés au sol constituant le pire des facteurs. Nos sols ont, en effet, été encore plus pollués que nos corps avec des produits hautement chimiques et toxines de toutes sortes.


Aussi, pouvons-nous, en tant qu’individus, être naturellement "en bonne santé" dans un environnement où la Nature Source/Ressource elle-même est gravement compromise? Pouvons-nous avoir un système immunitaire optimum lorsque le système immunitaire planétaire (la BIOSPHÈRE) est sévèrement détérioré ?

 



Il n’y a guère, aujourd'hui, d’écosystème sur la planète qui soit véritablement "en santé". Preuve en est (s'il en faut...): la recrudescence de maladies épidémiques, dégénératives, ou dites "de civilisation". Lorsque nos ressources primordiales (nos plantes, nos arbres, nos épices, nos minéraux...) sont pollués: comment soigner? Et avec quoi?  Vaste sujet de réflexion pour les thérapeutes que nous sommes...
Ainsi, si nous examinons la planète avec les mêmes considérations que nous examinerions un patient, et selon les principes de la médecine ayurvedique, nous voyons tous les signes d'une maladie incurable, et difficilement contrôlable, (ASADHYA), en développement.


Pour aller plus loin dans cette vision ayurvedique, rappelons-nous que Vata Dosha s'exprime, majoritairement, dans 2 types de circonstances:


- lors d'un cas d'instabilité/de doute (physique, émotionnel, professionnel, etc)
- lors de la "fin" (fin d'un cycle, fin de la vie, fin de la digestion...)


Seulement:

En Ayurveda, nous savons qu'il n'y a jamais de "fin" en soi: les cycles recommencent, perpétuellement, et à l'infini. Apres Vata, Kapha reprendra le dessus, pour donner vie/naissance à autre chose...

A de nouveaux humains ?

A une nouvelle espèce ?

A de nouvelles lois universelles?

Sans l'ombre d'un doute.


Armanda Dos Santos, 

Thérapeute et formatrice en Ayurveda

www.ecoleyogaayurveda.com

Perrine de sweet-yogini.com sous le soleil de l'Il...
Véronique à Champseur dans les Hautes-Alpes

En ce moment dans notre boutique

get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

Courrier des lecteurs

info@esprityoga.fr

 

Rédaction

redaction@esprityoga.fr

Abonnements

esprityoga@abopress.fr
03 88 66 32 34

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga