logo esprit yoga19


 

Alexane Renaut - Responsable des contenus digitaux Esprit Yoga

Formée par Amanda Dates en Yoga Vinyasa, Sharon Bales en Yoga Pré/Post natal, et par Julie Portaguen en Yoga Enfants, Alexane se passionne par le cycle de la vie, et aime apporter sa passion du yoga dès le plus jeune âge. A côté, elle a fondé Com on the moon pour accompagner les entreprises dans leur Communication Digitale, comme Esprit Yoga. Elle s'occupe notamment de l'édition et la mise en page des articles sur EspritYoga.fr , de l'animation des réseaux sociaux et la définition de la stratégie digitale de la marque, en collaboration avec l'équipe.
Temps de lecture : 4 minutes (778 mots)

J’enseigne le yoga avec mes failles

Esprit-Yoga---banniere-mail

Je suis une professeure de yoga et je ne sais pas faire la posture sur la tête... Tout comme beaucoup d’autres postures plus acrobatiques les unes que les autres.

Et pourtant je pratique le yoga depuis 30 ans.

 

J’ai longtemps cru qu’il me suffirait de m’entrainer beaucoup pour pouvoir enfin réaliser ces postures. Et bien non, ce ne fut pas le cas. Je n’ai pas d’explication. C’est ainsi et j’ai fini par accepter que les choses évoluent à leur rythme et que nous ne contrôlons pas tout.

On nous présente aujourd’hui des photos sur les réseaux sociaux de yogis dans des postures toutes plus folles les unes que les autres. Des postures qui ne sont réalisables que par des acrobates ou des personnes hyperlax naturellement. Il faut comprendre que cette souplesse extrême ne s’atteindra jamais pour la grande majorité d’entre nous. Car nous avons nos propres faiblesses, nos blessures, nos peurs, notre parcours de vie.

Je me suis souvent et longtemps senti totalement dévalorisée et non légitime à enseigner le yoga à cause des ces lacunes. J’ai passé des jours, des mois à assouplir telle ou telle partie de mon corps afin de pouvoir réaliser certaines postures, en vain. Je n’ai jamais pu tenir sur la tête, je ne peux pas faire une pince jambes tendues, je ne tiens le corbeau que quelques secondes avant de m’écraser le nez au sol....J’ai pourtant tout essayé jusqu’à me blesser, m’épuiser et me décourager et tout ça pour quoi ?

Pour impressionner les autres, pour avoir l’image parfaite de la prof de yoga qui sait tout... Pour combler mon égo ? Quel dommage quand on enseigne aux autres l’humilité et l’acceptation....

Mais je ne suis qu’un être humain qui essaye de faire au mieux comme tous, et n’est ce pas ça l’essence du yoga justement ? S’accepter comme on est, tenter de s’améliorer et reconnaitre ses limites.

Le yoga m’a sauvé psychologiquement alors que je souffrais de crises de panique et de phobies à l’adolescence. Le yoga m’a remis sur pied alors que j’ai eu une hernie discale. J’ai perdu l’usage de ma jambe gauche pendant presque 2 ans. Je passais la majorité de mon temps couchée par des douleurs terribles du dos, tendinite d’Achille, sciatique et aponévrosite plantaire. Le yoga fait parti de ma philosophie de vie, de mes outils à vivre mieux, à vivre bien.

N’est ce pas là le but du yoga ?

 

Image yoga

 

Je suis imparfaite, totalement et magistralement imparfaite. Je souffre de tendinites et autres douleurs régulièrement, j’aime le café (au lait (bio) en plus), je bois du vin dont j’ai une vraie passion (j’ai même étudié l’oenologie), j’aime les bons cigares (que je fume rarement mais quand même). Beaucoup de particularités que nous critiquons et jugeons vivement dans ce domaine alors que l’on prône la tolérance. Je suis végétarienne car les animaux sont mes amis et je ne mange pas mes amis. J’ai fais le choix de vivre selon mes convictions.

J’enseigne le yoga avec toutes mes richesses et toutes mes failles, avec toutes mes fêlures. J’enseigne le yoga avec tout ce que je suis.

Il y a des postures que je n’atteindrais certainement jamais dans ma vie, est-ce vraiment important ?

Bien sur que non, le yoga c’est autre chose. C’est apprendre à se connaître, à entrer en amitié avec soi-même, à poser un regard de bienveillance sur soi, le monde et les autres. C’est l’humilité et la douceur d’accueillir le moment comme il est et de se dire : "Je fais le mieux que je peux".

Comme disait Maya Angelou : "Fais ce que tu peux et quand tu peux faire mieux, alors fais le. "

Le yoga n’est pas que postures, c’est même un très court passage dans le livre fondateur du yoga ̈les yogasutras de Patanjali. ̈ Les postures sont là pour essentiellement garder un corps en santé afin de pouvoir vivre au mieux cette vie terrestre et d’avoir la possibilité de conserver un confort pendant la méditation.

Le yoga n’est pas perfection humaine, perfection posturale ni sagesse ultime. Il est un guide, une lumière qui nous éclaire pour avancer dans cette vie en étant au plus proche de notre essence personnelle et au plus proche de nos besoins.

 

Alors soyez vous-même, faites du yoga avec ce que vous êtes, là maintenant, aujourd’hui. Commencez avec vos failles, vos fêlures et vos grandeurs. Doucement pas à pas, laissez le yoga vous surprendre par ce que vous pourrez faire et ce que vous ne pourrez pas faire.

Car tout change constamment et qui sait, peut-être un jour je ferais la posture sur la tête... ou pas. Et ce n’est pas vraiment important.

 

Ysabel Pineau

www.ysabelpineau.com

 

Image yoga2

Etabli dans un espace heureux, avec la méthode LYT...
Recette veggie : galettes de blé noir gratinées, c...

Sur le même sujet:

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://esprityoga.fr/