esprit yoga logo


 

Esprit Yoga

bla

Une spiritualité laïque est-elle possible ?

Aujourd’hui la quête de sens et le désir d’élévation spirituelle passent moins par des dogmes ou des systèmes religieux que par une pratique en conscience, qui engage autant l’être que le corps.

A voir la profusion d’ouvrages qui paraissent chaque année sur le thème, sans compter les magazines spécialisés, les stages ou les séminaires, notre société sécularisée a soif de spiritualité. Des hommes et des femmes de tous âges et de tous milieux sont en quête de sens et de métaphysique qu’une culture purement juridique, scientifique et matérialiste ne peut apporter. Une aspiration qui n’est pas nouvelle, mais dont les formes qu’elle revêt sont de plus en plus en dehors des religions. Un besoin de spiritualité qui ne se construit pas en opposition avec la laïcité, mais cherche plutôt à y rajouter une autre dimension, un supplément d’âme.

 

Le rejet des dogmes et de la transcendance
Plus que du religieux, on assiste surtout à un rejet du dogme et de sa transmission. Cela peut se comprendre : l’Histoire a montré qu’on peut être très religieux tout en étant fort éloigné du spirituel. Le rejet de la religion, c’est aussi, pour beaucoup, une véritable aversion pour des églises institutionnalisées et puissantes, qui ont été associées pendant des siècles au pouvoir politique ayant des répercussions concrètes sur le libre choix et sur la vie quotidienne des citoyens. Ces rejets ont contribué à l’apparition et au développement de cette notion de spiritualité laïque. Certains préfèrent parler de spiritualité sans Dieu, ou athée, c’est-à-dire débarrassé de l’idée de transcendance. Ainsi, certains philosophes revendiquent la possibilité pour un athée d’être aussi un spirituel.

 

La médiation du corps
Une fois libérés du dogme quand il est enfermant, ou d’une certaine idée de Dieu, les chercheurs spirituels empruntent leur propre chemin. Et force est de constater que ce dernier passe souvent par le corps qui incarne notre quête. Et il ne s’agit pas là d’une simple recherche d’un bien-être psychique et corporel, aussi appréciable soit-il. Le yoga fait du corps une entité certes limitée et transitoire, mais utile. La pratique nous entraîne bien au-delà d’une morale ou d’une éthique parfois désincarnées, pour nous relier, dans la profondeur de notre corps et de notre être, à plus grand que soi. La pratique du yoga nous offre la possibilité de découvrir que nous étions peut-être enfermés dans un système très rassurant de représentations, de croyances, nous fermant à la nouveauté, à l’accueil de l’Autre. Le yoga nous permet alors peut-être de retrouver l’Esprit présent en notre cœur profond.

 

Article écrit par Anne Ulpat
Retrouvez l’intégralité de notre article sur la spiritualité laïque dans Esprit Yoga n°36.

Le yoga : une voie vers le chemin de la simplicité
3 rendez-vous à ne pas manquer ! (Avril/Mai)
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


redaction@esprityoga.fr

 

 

 

Courrier des lecteurs


info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

KIT MEDIA 2018 à télécharger

 

 

Abonnements


esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19