esprit yoga logo

 

esprit yoga numero 1 en france

 

 

 



 

 

Esprit Yoga

bla

Une parenthèse de bonne chaleur

Utilisée depuis des millénaires, l’eau a toujours eu sa place dans l’hygiène de vie. Zoom sur le hammam et le sauna, deux techniques bénéfiques et complémentaires.

 

Au même titre que les reins, le foie, les intestins et les poumons, la peau fait partie des voies d’élimination du corps. Elle est efficace pour soulager les autres émonctoires, souvent engorgés ou fatigués. L’hydrologie est la technique de choix pour la solliciter car elle déplace les liquides et stimule les différentes couches cellulaires.

 

Le hammam : convivialité et gommage

 

Originaire du Maghreb, le hammam se pratique à une température d’environ 45 °C en milieu humide avec l’objectif de ramollir la peau pour mieux la nettoyer. La couche basale, productrice de l’épiderme, est stimulée, participant à la bonne santé de la peau qui se fait douce. Souvent pratiqué en groupe, il est également source de convivialité et de détente. Les hammams traditionnels offrent la possibilité de circuler entre plusieurs salles de température et d’humidité plus ou moins élevées, permettant d’aller progressivement vers la chaleur et la moiteur à son rythme. Après une quinzaine de minutes dans le hammam, on applique vigoureusement le savon noir, à la propriété émolliente à l’aide d’un gant de kassa, au maillage rugueux, qui débarrasse la peau des cellules mortes. La séance se clôt par une douche tiède pour éliminer les résidus du gommage, ou froide si l'on recherche l'effet coup de fouet.

 

Le sauna : detox et détente

 

Le sauna, lui, est presque deux fois plus chaud que le hammam avec une atmosphère sèche (seulement 20 à 30 % d’humidité). L’objectif est de faire fonctionner les glandes sudoripares afin de rétablir l’équilibre acido-basique. La séance se découpe en plusieurs phases : douche chaude ou friction générale du corps pour activer la peau et stimuler la circulation puis entrée dans la cabine de sauna avec corps et cheveux secs. Après 10 à 15 minutes, la sudation se produit. C’est le moment d’une douche froide pour rincer les toxines éliminées et se revitaliser. On profite ensuite d’un temps de repos d’au moins 15 minutes pour que le corps et le cœur retrouvent un équilibre. Deux nouveaux cycles viendront compléter la séance, qui dure au minimum 1 h 30. Différentes études indiquent que ce brassage, telle une gymnastique circulatoire, fait travailler tout le système cardiaque et vasculaire. Et, à 90 °C, la chaleur empêche toute autre fonction que la régulation thermique, même la réflexion. Au sauna, impossible donc de ressasser ses soucis … !

 

Article écrit par Elodie Brillaud

Retrouvez l’intégralité de notre article sur les saunas et les hammams dans Esprit Yoga n°34.

 

Protéines végétales : la bonne alternative
Réhabilitons la compassion
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


 

redaction@esprityoga.fr

 

 

 

 

Courrier des lecteurs


 

info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


 

contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

 

KIT MEDIA 2017 à télécharger

 

 

Abonnements


 

esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19