esprit yoga logo

 

esprit yoga numero 1 en france

 

 



 

 

Esprit Yoga

bla

Prévenir les maladies grâce à une cure de purification ayurvédique

Dans la tradition ayurvédique, la Panchakarma est un processus de purification en 5 étapes qui permet de nettoyer le corps et l’esprit en profondeur. Elle est à la fois préventive, curative et rajeunissante.

 

La cure de Panchakarma permet de se purifier et de réparer les déséquilibres accumulés tout au long de l’année. C’est un moyen doux mais profond de "remettre les compteurs à zéro". De nombreux centres spécialisés en Inde et en Europe proposent ce type de cure très codifiée et obligatoirement suivie par un praticien. A noter que ce type de soin est strictement réservé aux adultes, de préférence à partir de 30 ans, et en bonne santé. Elle est particulièrement recommandée pour guérir les problèmes de sinus, de digestion, de constipation ou encore le mal de dos. 

 

Une renaissance du corps et de l’esprit

 

La Panchakarma est une retraite qui s’effectue au calme, dans un lieu dédié aux soins ayurvédiques. Durant le temps de la cure qui dure en moyenne 5 jours (mais peut aussi s’étendre jusqu’à deux mois selon les besoins et les disponibilités de chacun), on va chercher à replacer les énergies afin de tendre vers une renaissance physiologique, psychologique mais aussi spirituelle. Il s’agit de libérer les toxines (Ama) présentes dans le corps en les éliminant par la peau et par le système digestif, mais aussi de nettoyer les canaux et de maximiser l’absorption des nutriments.

 

En outre, la cure permet de rééquilibrer les Doshas, les humeurs du corps (Vata, Pita, Kapha) dont les déséquilibres peuvent être les causes de maladies. Avant de commencer une cure Panchakarma, le patient doit effectuer un bilan auprès de son thérapeute en Ayurvéda de façon à ce que la cure s’adapte à ses caractéristiques et à ses besoins. Le patient effectue également un protocole de préparation à la cure durant lequel il doit surveiller son mode de vie, son régime alimentaire et veiller à dormir suffisamment.

 

Une détoxification en profondeur

 

En sanskrit "pancha" signifie "cinq" et Karma signifie "action". De fait, cette cure propose un protocole de purification du corps en cinq actions. Dans la tradition, il s’agit de Vamana (le vomissement thérapeutique), Virechana, (la purgation thérapeutique), Nasya (la douche nasale), Basti (le lavement du colon réalisé soit avec de l’huile soit avec une décoction à base de plantes), Raktamokshana (la purification du sang avec une saignée). Lors d’une Panchakarma, on ne réalise pas nécessairement ces cinq actions. La saignée est très rare (en cas d’intoxication du sang par exemple), quant au vomissement, il est peu pratiqué en Occident. 

 

Pour compléter la cure, le patient est amené à pratiquer Snehana, ou l’oléation interne, réalisée grâce à des massages ayurvédiques à base d’huiles pour pénétrer les tissus ; et Svedhana, l’oléation externe ou sudation, pratiquée dans un hammam ou un sauna. Les repas de cure sont également adaptés : une mono diète peut être proposée pu des repas à base de Kitchari (plat de convalescence à base de riz et de haricots mungo ou soja vert). En plus, le curiste est invité à pratiquer la méditation ainsi que des exercices physiques légers mais réguliers comme le yoga ou la marche.

 

Les effets d’une Pancha Karma

 

Après la cure, le patient entre dans une période de transition (souvent le double de la durée de la cure) durant laquelle il doit continuer à veiller à son régime à alimentaire et à son mode de vie. Les intestins doivent être ménagés avec une nourriture tonifiante mais facile à digérer : minéraux, fibres, oléagineux trempés, fruits frais, produits laitiers… Chacun réagit différemment à une Panchakarma et selon un laps de temps variable. Souvent ses bienfaits se ressentent immédiatement mais certains sujets n’en verront les bienfaits qu’au bout de plusieurs semaines voire de plusieurs mois. Si la purification du corps peut sembler immédiate, la clarification de l’esprit qui l’accompagne ne porte parfois ses fruits que plus tard.

 

Article écrit par Jeanne Pouget 

Retrouvez un article complet sur le Dosha Vata dans Esprit Yoga n°29, un article complet sur le Dosha Pita dans Esprit Yoga n°30, ainsi qu'un article complet sur le Dosha Kapha dans Esprit Yoga n°31

La cuisine végétarienne en plein boum
D'un geste de la main
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


 

redaction@esprityoga.fr

 

 

 

 

Courrier des lecteurs


 

info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


 

contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

 

KIT MEDIA 2017 à télécharger

 

 

Abonnements


 

esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19