esprit yoga logo


 

Esprit Yoga

bla

Méditer, c’est bon pour la santé !

Etudiée attentivement par les scientifiques depuis de nombreuses décennies, la méditation se révèle profondément bénéfique pour la santé.

Le cardiologue Herbert Benson a été le premier médecin occidental à faire passer des tests à des yogis et à des méditants dans les années 1960. Avec 40 années de méditation à son actif, le moine bouddhiste Mathieu Ricard est sans doute le « cerveau » le plus observé par les scientifiques à travers des expériences diverses portant notamment sur la concentration, l’amour altruiste, la compassion, ou la pleine conscience. Les progrès de la science, qui permettent des études très précises sur l’activité cérébrale, ont validé le fait que le cerveau se modifie pendant les pratiques méditatives.

Méditer booste le cerveau et l’organisme
Ces expériences montrent une augmentation très importante des ondes gamma* dans le cerveau pendant la méditation. Le cerveau fonctionne alors de façon optimum : un peu comme si on le musclait, de nouvelles connexions cérébrales peuvent se mettre en place. Méditer active en effet le système parasympathique, celui qui calme, qui apaise avec pour conséquences directes la régulation du rythme cardiaque, baisse de la tension artérielle, et renforcement du système immunitaire. Et des effets en cascade sur le corps : moins de grippe, d’eczéma, et tant d’autres symptômes. « Méditer a un effet général positif sur le corps physique, le vieillissement, la mémoire, les troubles psychiques », indique le psychiatre Frédéric Rosenfeld, auteur de Méditer, c’est se soigner. La méditation ne va pas guérir le patient mais sa pratique aide à supporter bien mieux les traitements lourds, comme la chimiothérapie, ou les trithérapies, cela facilite le passage difficile d’une maladie.

Méditer, c’est bon pour le moral !
Méditer engendre également la production d’émotions positives. En sollicitant des émotions de bienveillance et d’altruisme, les zones du cerveau liées à l’empathie sont activées, réduisant ainsi les zones cérébrales liées à l’angoisse. Les techniques méditatives sont également de plus en plus utilisées pour soigner les troubles de l’humeur, émotionnels et dépressifs. Une étude menée sur 2 ans auprès de 400 patients et publiée en 2015 par la revue The Lancet affirme même que la méditation de pleine conscience est aussi efficace que les antidépresseurs pour soigner les états dépressifs. Aussi, la méditation intéresse de plus en plus de médecins. En France, le diplôme « Médecine, Méditation et Neurosciences » de Strasbourg rencontre un vif succès et vient compléter une approche très biologique de la guérison.

*Ondes gamma : au dessus de 40 Hz et jusqu’à 80 : grande activité cérébrale, processus créatifs, résolution de problèmes « liage perceptif » ou synchronisation de groupes neuronaux importants.


Article écrit par Marie Thoris
Retrouvez l’intégralité de notre article sur la méditation dans notre Hors série « Se soigner avec le yoga ».

Se préparer aux examens avec le yoga
ESPRIT YOGA Numéro 37
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


redaction@esprityoga.fr

 

 

 

Courrier des lecteurs


info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

KIT MEDIA 2018 à télécharger

 

 

Abonnements


esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19