esprit yoga logo


 

Les Inversions : arrêtons de vouloir les réussir à tout prix 

Par Caroline Kulko 

Ne vous est-il jamais arrivé à la fois d’envier et de détester votre voisine de tapis, pour qui Sirsasana (posture sur la tête) semble aussi naturel que marcher ? 

photo-1530240785721-8b425978ceae.jpeg

Quelle grâce dans ses mouvements, quelle assurance lorsqu’elle élève les jambes. Vous l’admirez ! Ses bras ne tremblent pas, elle monte, elle est parfaitement droite et en plus, elle tient la posture dans la durée. Vous pestez ! 

 

Votre petite voix intérieure vous dit : “Y’a pas de raison que je n’y arrive pas ! Alors... J’enlace mes mains sur le tapis, je pose le sommet de ma tête dans ce petit nid... Euh, qu’est-ce qu’a dit la prof pour les coudes déjà ?... Bon, là je suis en Dauphin. OK... Je marche vers mon buste... Je pense que je suis droite là, non ? Et après, comment on monte ? Bon allez, j’essaie, 1, 2, 3... Non, mince, 1, 2... Ohhh flûte ! Bon, je vais prendre un peu d’élan. 1, 2, 3... Ahh mais bon sang ! 1, 2, 3 !” 

 

Et patatras ! Généralement, à ce stade, vous vous retrouvez dans une position indescriptible, êtes complètement décoiffé et avez le visage rouge écrevisse. Vous vous mettez à genoux sur votre tapis, posez les mains sur les hanches, reprenez votre souffle, tournez la tête à gauche et voyez que votre voisine tient la posture depuis 2 minutes, et s’essaie même à quelques variations en ciseaux ou en écart. C’est agaçant, n’est-ce pas ?

 

La recherche de la performance à tout prix... 

Mais pourquoi diable cherchons-nous à réussir à tout prix SirsasanaKakasana, la posture du corbeau et les autres ? Nous n’avons pas l’habitude dans notre vie quotidienne de nous mettre en équilibre. Quand on est 365 jours par an sur nos deux pieds, expérimenter des postures sur les mains ou sur la tête semble bien plus fun ! Tellement fun qu’on veut les réussir du premier coup, en prenant de l’élan alors qu’il ne faut pas, en outrepassant les instructions de notre réussira le mieux. 

On ne pratique pas les inversions pour la recherche de la performance. On les pratique pour révéler nos (nouvelles) capacités à nous maintenir en équilibre, pour ressentir les effets bénéfiques sur nos tensions ou notre anxiété, pour trouver d’autres points de repère, et même aussi pour voir le Monde à l’envers. Plutôt que vouloir réussir Sirsasana pour en mettre plein la vue à votre voisine de Yoga mat, cherchez plutôt votre souplesse intérieure et mettez en œuvre vos capacités d’adaptabilité ; ce qui vous demandera un certain lâcher prise. 

 

Et si vos capacités physiques vous empêchent de vous inverser, acceptez vos limites, mais n’abandonnez pas pour autant. Donnez-vous du temps et pratiquez en fonction de vos possibilités et de ce que vous ressentez. Cela ne pourra que vous donner force et volonté ! 

 

Qui est Caroline Kulko, notre contributrice ?

caroline-kulko.JPGCôté pile : Responsable Communication d’une entreprise active dans le Digital en Suisse.

Côté face : Pratique le Yoga depuis plus de 2 ans pour maintenir une bonne énergie et un mental équilibré. Je suis en apprentissage permanent et ne perds pas une occasion d’approfondir mes connaissances.

 

Pratiquer dans les transports 
Cécile Roubaud : un chemin vers l’équilibre 
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


redaction@esprityoga.fr

 

 

 

Courrier des lecteurs


info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

KIT MEDIA 2018 à télécharger

 

 

Abonnements


esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga

ey41 couverture