esprit yoga logo


 

Esprit Yoga

bla

Le satsang : à l’écoute de soi et des autres

Du sanskrit sat "vérité" et sangha "assemblée", satsang signifie "être en compagnie de la vérité". Il désigne une discipline spirituelle à part entière qui consiste à s'asseoir en groupe face à un enseignant pour l'écouter.

 

Dans la tradition du yoga, l'enseignement oral possède une grande valeur. En Inde, les ashrams sont fondés sur ce principe de transmission, où l'aspirant vient séjourner aux côtés d'un sage pour être guidé vers l'éveil. A l'image du rapport de confiance indispensable entre l'élève et son maître, participer à un satsang est une affaire de lâcher-prise. Le travail ici ne réside pas dans l'exécution d'asanas mais dans l'immobilité de l'écoute. Si l'enseignant prend la parole puis répond aux questions des participants, il ne s'agit nullement d'une conversation. Ce n'est pas un dialogue mais une rencontre. On ne vient pas pour celui qui sait, mais pour le passage qu'il incarne vers un savoir.

 

Le groupe, accumulateur d'énergie

 

A Rishikesh, capitale mondiale du yoga, comme dans le reste de l'Inde, cette pratique plurimillénaire est quotidienne au sein des ashrams. En Occident, les grandes figures de la spiritualité indienne viennent régulièrement rencontrer leur public à l’instar de Sri Sri Ravi Shankar ou d’Amma, dont les tournées internationales regroupent jusqu'à 20 000 participants par date. Bien que chaque satsang soit unique, des rituels encadrent la pratique, avec pour effet d'aligner le niveau d'énergie et de favoriser le partage. Cela peut inclure des temps de méditation, des lectures, des chants ou la fameuse étreinte, le darshan, dans le cas d’Amma.

 

Un exercice d’écoute de soi et des autres

 

A tour de rôle, les participants peuvent s'adresser directement à l'enseignant pour lui demander un éclairage. Formuler à voix haute ses interrogations et écouter celles des autres est un véritable exercice. La démarche de connaissance de soi conduisant généralement à des questionnements existentiels, l'écoute respectueuse du groupe crée le cadre intime propice à l'approfondissement d'un sujet. Sans jugement, sans commentaire, participer à un satsang c'est laisser résonner ce qui se présente et faire l'expérience de l'ouverture du cœur.

 

Le satsang 2.0

 

Anthony Paul Moo-Young, dit Mooji, est une figure quasi incontournable des satsangs sur le net. La Mooji TV donne accès librement à une dizaine de vidéos par mois, un rendez-vous live tous les dimanches et une web radio. Après un parcours de vie difficile et un séjour décisif en Inde, l'ex-portraitiste de rue est devenu un enseignant apprécié pour sa présence chaleureuse et son propos direct. S'il joue le jeu médiatique, Mooji est resté accessible. Au marché de Brixton, au sud de Londres, il tient chaque samedi un étal de tchaï et d'encens. Deux fois par semaine, il reçoit chez lui des visiteurs du monde entier, pour répondre à leurs questions.

 

Article écrit par Lucile de La Reberdière
Retrouvez l’intégralité de notre dossier sur la sagesse dans Esprit Yoga n°34. 

Des collégiens mieux dans leurs baskets grâce au y...
Protéines végétales : la bonne alternative
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


redaction@esprityoga.fr

 

 

 

Courrier des lecteurs


info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

KIT MEDIA 2018 à télécharger

 

 

Abonnements


esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga