esprit yoga logo

 

esprit yoga numero 1 en france

 

 



 

 

Esprit Yoga

bla

Le réveil du yogi

Activer notre système de détoxification dès le réveil est l’une des routines de santé selon la médecine ayurvédique afin de renforcer notre immunité et permettre au corps de se libérer des toxines. Zoom sur des nettoyages yogiques du matin, accessibles aux débutants.

Dans les Yoga sutras de Patanjali, la première des cinq Nyamas (ou règles de vie personnelles à respecter) est Saucha ce qui veut dire propreté, aussi bien dans la perspective du corps que du mental (pureté, honnêteté). Afin de garder équilibre et harmonie, Saucha met en lumière des nettoyages yogiques (Kriyas) destinés à purifier le corps et l’esprit de l’intérieur en se débarrassant des toxines physiques et mentales dès le réveil. Il existe six catégories de nettoyages : l’estomac, le colon, le nez et les oreilles, les yeux, le ventre et les voies respiratoires. Sans prétendre à l’exhaustivité, Esprit Yoga vous propose une routine du matin pour en savoir plus sur les nettoyages yogiques de base. A noter que ces étapes se pratiquent traditionnellement au lever, à jeun et, si possible, après être allé à la selle. 

 

Le nettoyage de l’estomac (Dhauti)
Dans la tradition ayurvédique, le nettoyage de la bouche est préconisé dès le réveil, avant même le petit-déjeuner. Ainsi vous recrachez les bactéries accumulées pendant la nuit plutôt que de les avaler et de les emmener jusqu’à l’estomac. Après le brossage des dents et des gencives (Danta Dhauti) éventuellement avec un dentifrice ou une poudre ayurvédique aux plantes, c’est la langue qui est nettoyée, à l’aide d’un gratte langue – une cuillère à soupe peut faire l’affaire -. Ce nettoyage s’appelle Hrid Dhauti et permet de débarrasser la langue de la pâte blanche accumulée pendant le sommeil. On peut finir par un bain de bouche (Gandush) à l’huile de coco, de sésame or de tournesol biologique. On répartit l’équivalent d’une cuillère à café d’huile dans la bouche que l’on "mâche" pendant quinze minutes avant de la recracher et de rincer à l’eau claire. Ce dernier rituel est particulièrement efficace pour lutter contre les douleurs respiratoires et musculaires. "En Ayurveda on utilise beaucoup l’huile pour nettoyer et lubrifier, ce qui permet de faciliter les transits : on l’ingère et on l’introduit dans la plupart des orifices" indique Christophe Millet fondateur de l’école du souffle de la Rochelle et spécialiste des Kriyas.

 

Le nettoyage du nez et des oreilles (Neti)
Le nettoyage des narines est essentiel puisque celles-ci sont la première voie d’entrée du Prana (énergie vitale). Mieux vaut donc qu’elles ne soient pas obstruées par de la poussière ou un excès de mucus. Pour nettoyer les sinus on pratique une douche nasale (Jalneti) à l’aide d’un lota (mini-arrosoir pour le nez) rempli d’eau tiède et d’une pincée de fleur de sel. Introduisez le lota dans une narine en inclinant la tête parallèlement au sol au-dessus du lavabo. Respirez par la bouche et versez l’eau salée. Celle-ci doit s’écouler directement par l’autre narine sans passer par la gorge. Contrairement aux sprays nasals achetés dans le commerce, cette technique permet un nettoyage complet des sinus puisque l’eau passe par les conduits auditifs qui communiquent avec les conduits nasaux. Christophe Millet préconise de pratiquer Jalneti en prévention, lorsque l’on commence à se sentir encombré ou fébrile ou de façon plus régulière pour les personnes allergiques ou sujettes aux rhinites par exemple. Pensez bien à sécher les sinus après la pratique, simplement en vous mouchant délicatement ou en pratiquant la respiration Kapalabhati.

 

Le nettoyage abdominal (Agni Sara)
Parmi les diverses techniques de brassage abdominal on peut s’entraîner à pratiquer Agni Sara. En position débout, penché en avant, les mains sur les genoux, prendre une inspiration profonde suivie d’une expire pour vider les poumons. Ensuite, on vient stimuler les organes internes en poussant le ventre vers l’avant, puis en l’aspirant vers l’arrière. Restez ainsi en apnée quelques secondes avant de relâcher. On peut faire des séries de quatre 4 à 10 rétentions. "Le fait de masser les organes vient activer le feu digestif. C’est important car l’Ayurveda considère que beaucoup de pathologies sont dues à des disfonctionnements de l’estomac" précise Christophe Millet. Les bénéfices sont là aussi nombreux : "Agni Sara facilite le transit par exemple mais permet aussi de mieux se rendre compte de son état de satiété ce qui est indiqué pour des gens qui ont du mal à gérer leur appétit".
Après ces nettoyages de base, vous pouvez enchaîner sur des exercices de respiration détoxifiants comme Kapalabhati, puis sur des salutations au soleil pour désengourdir vos membres, suivi de vos asanas du matin.

 

Article écrit par Jeanne Pouget

Une spiritualité laïque est-elle possible ?
3 rendez-vous à ne pas manquer ! (Avril/Mai)
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


 

redaction@esprityoga.fr

 

 

 

 

Courrier des lecteurs


 

info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


 

contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

 

KIT MEDIA 2017 à télécharger

 

 

Abonnements


 

esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19