esprit yoga logo

 

esprit yoga numero 1 en france

 

 



 

 

Esprit Yoga

bla

L'alimentation du yogi

Une alimentation de qualité, saine et consommée en conscience est une alliée précieuse pour une bonne pratique du yoga. Elle permet de garder le corps vital et en bonne santé.

 ThinkstockPhotos 187737215

 

Toujours pratiquer ventre vide

D’un point de vue pratique, il convient de ne pas manger avant un cours de yoga. Il faudrait d’attendre environ deux heures avant de pratiquer. Certaines postures du yoga compressent l’abdomen et on peut ressentir un inconfort, voire des douleurs, si l’estomac contient de la nourriture. Les inversions (posture sur la tête, équilibres sur les mains, sur les épaules) placent l’estomac plus haut que le cœur, changeant son rapport à la gravitation. Si le ventre est plein, cela peut engendrer des nausées, voire des vomissements. Il y a aussi une raison de nature énergétique : quand le corps digère, le sang et l’énergie vitale sont concentrés dans le ventre. Ceci explique d’ailleurs une certaine somnolence après un repas de midi trop abondant. Or, la pratique du yoga cherche à établir un équilibre dans la circulation de l’énergie dans tout le corps. Ce serait donc contre-productif de « forcer le jeu » pendant la digestion. Non seulement les postures seront moins aisées, mais la digestion pourrait être entravée aussi.

 

S’hydrater et se reminéraliser

S’il convient de ne pas manger avant la pratique, il est néanmoins conseillé d’être bien hydraté. Boire de l’eau en quantité suffisante est une bonne manière de fluidifier le sang pour qu’il circule plus librement dans les veines et artères. Une tasse d’infusion tiède une demi-heure avant la pratique peut faciliter la souplesse. De même, boire une autre tasse d’infusion tiède après votre cour aidera le corps à évacuer les toxines libérées par le travail des postures. Dans certains types de pratiques physiquement plus intenses (Ashtanga, Vinyasa, Bikram, Acroyoga), la transpiration fait perdre au corps non seulement de l’eau, mais aussi des sels minéraux. Dans ces cas, il faut non seulement se réhydrater sans trop tarder, mais aussi penser à manger un demi-avocat ou une demi-banane, ou bien à mettre quelques gouttes d’une sauce de soja bio dans le thé. Une manière naturelle et savoureuse d’apporter à l’organisme potassium, manganèse, cuivre, phosphore et d’autres sels minéraux.

 

Ecoute et respect

Le yoga nous invite à écouter notre corps et à le traiter avec respect. Il existe donc des principes d'une bonne alimentation, en accord avec l'esprit du yoga. Le style alimentaire d'un yogi est donc attentif à la qualité de la nourriture qu'il offre à son corps et à la prise en compte des dimensions éthiques et écologiques de cette nourriture, avant même qu'elle arrive dans l’assiette. Le yogi fait également attention à sa manière de consommer, en prenant les repas dans le calme, sans précipitation, il prend du plaisir à déguster et à apprécier le vrai goût des aliments.

 

Bon appétit ! Ou plutôt : OM appétit !

 

Par Pamela Weber

 

Retrouvez l'article dans son intégralité dans notre numéro Hors-Série spécial Salutations

Développer une énergie de groupe avec l’Acro Yoga
Bien respirer pendant la pratique
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


 

redaction@esprityoga.fr

 

 

 

 

Courrier des lecteurs


 

info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


 

contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

 

KIT MEDIA 2017 à télécharger

 

 

Abonnements


 

esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19