esprit yoga logo


 

Comment être en harmonie avec son cycle ?

Voici un article pour ne plus voir les règles comme des ennemies enquiquinantes mais comme des alliées. Comme une clef subtile de compréhension de la tête, des émotions, de l’énergie et du corps grâce au mandala lunaire. Faire comme si nos cycles étaient une véritable boussole intérieure de sagesse. Explications.

 

MandalaLunaire

 

Le mandala lunaire

Les traditions anciennes comme l’Ayurveda révèlent que le cycle des femmes est connecté à la lune.

Alors munissez vous d’un carnet spécial « Mandala lunaire ». Pour chaque mois, dessinez un cercle sur une page, puis divisez-le en 28 sections (comme dans l’image) et notez-y les 4 phases de la lune. Ou téléchargez des mandalas imprimés.

Sur le mandala, votre cycle commence au 1er jour de vos règles. 

Chaque jour, prenez 5 minutes pour observer votre météo intérieure de tous vos corps et notez les mots-clés votre ressenti.

 

Vous pouvez aussi dessiner un tableau à 4 colonnes :

  • corps physique (difficulté à percevoir ses frontières ? dynamique ? sensuelle ?)
  • corps énergétique (envie de solitude ? guerrière ? maternelle ?)
  • corps mental (pensées dilatées ? visionnaires ? globales ? intuitives ?)
  • corps expérimental (une couleur ? un animal ? un élément de la nature ?)

Inspirez-vous de ces corps pour noter sur votre mandala votre météo intérieure au jour le jour.

 

 

L’éclairage des éléments

Notez si vous percevez des similitudes d’un cycle à l’autre mois après mois.

Si vous êtes sensible aux éléments de la nature, l’Ayurveda offre une grille de lecture très intéressante.

En termes de perceptions, 4 phases :

  • la phase des règles correspond à l’élément espace (zéro hormone qui nous connecte au monde extérieur, donc plus de limite entre macrocosme et microcosme. Cela correspond à une phase d’introspection, à un besoin de repli sur soi)
  • la 2ème phase à l’énergie du feu, de la guerrière qui va droit au but
  • la 3ème phase, c’est l’association des éléments terre et eau : le corps prépare le nid pour accueillir un bébé (ou un bébé-projet). On peut se sentir plus empathique, plus amoureuse
  • s’il n’y a pas de fécondation, on entre dans la 4ème phase, avec une baisse en dent de scie des hormones, un besoin de légèreté et d’absence de cadre pour un air créatif, libre.

 

A vous d’apprendre à vous découvrir au fil des mois. Belles explorations !

 

Inspiré de l’article de Nathalie Geetha Babouraj*, docteure en médecine, auteure du livre Ma détox ayurvédique colorée, créatrice de l’iSi. Retrouvez l'article complet dans Esprit Yoga Magazine 42 (version papier - version numérique).

 

 

Yoga et sport : étirez vos jambes après l’effort !
7 conseils pour choisir sa retraite de yoga
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


redaction@esprityoga.fr

 

 

 

Courrier des lecteurs


info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

KIT MEDIA 2018 à télécharger

 

 

Abonnements


esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga

ey41 couverture