esprit yoga logo


 

La monodiète, une alliée aux nombreuses vertus

Comme le moteur d’une voiture, l’organisme s’encrasse. Les déchets s’accumulent et, à la longue, perturbent le bon fonctionnement du corps en causant divers désagréments : fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, problèmes de peau, rhume… Comment aider le corps à se nettoyer et à se régénérer ? Par la monodiète, ou le fait de ne consommer qu'un qu'un seul aliment ! Il s’agit de ne consommer qu’un seul aliment. Sur une journée ou plusieurs jours, c’est un programme « détox » efficace et assez facile à mettre en œuvre. 

Par Laurence Pinsard

photo-1508255493836-28a00e7d7f71.jpeg

 

Le raisin, la détox intemporelle

Chaque légume et chaque fruit apporte des nutriments spécifiques selon ses propriétés. Variez les plaisirs en consommant l’aliment choisi cru et nature, cuit à la vapeur, en purée, en soupe, en compote... Vous pouvez inventer des recettes à l’aide d’herbes aromatiques ou d’épices. Le raisin : riche en sucres directement assimilables, en vitamines, en oligo-éléments et en sels minéraux permet un drainage profond des reins, du foie et des intestins. La peau est assainie et le teint clarifié. Il agit aussi sur la vitalité et les désagréments tels que fatigue, nervosité et irritabilité. À condition de bien choisir son raisin : bio évidemment, en évitant les variétés à peau épaisse et en privilégiant certains vignobles comme le chasselas (blanc) ou le muscat (blanc ou noir). ÉviteZ la monotonie, dégustez-le en grain, en compote ou en jus !

 

Soigner son entrée et sa sortie de « cure »

Prendre le temps de bien mettre en place sa cure est primordial. Il est important d’éliminer petit à petit les aliments de son alimentation. Keshar Tilouine, professeur de yoga qui anime des séjours détox depuis plusieurs années, recommande d’évincer d’abord les protéines animales puis végétales. Ensuite ce sont les laitages qui passent à la trappe, suivies des céréales. On prépare ainsi son organisme progressivement. La veille du jour J, on ne consomme plus que des fruits et des légumes. « Cela permet d’éviter les symptômes liés à la détoxination de l’organisme, tels que maux de tête, nausées, fatigue, frilosité ». Pour aider l’organisme à se lancer dans le processus de nettoyage, il est également recommandé de procéder à une purge ou à un lavement intestinal en tout début de cure. En fin de diète, la reprise alimentaire se fait dans le sens inverse de la préparation : réintroduction de fruits et légumes crus ou cuits puis des produits laitiers faciles à digérer, ensuite viennent les céréales et enfin les protéines animales. 

 

Prendre soin de son corps 

Pendant toute la durée de la cure, prenez le temps de faire de l'exercice, ne serait-ce qu'un peu plus de marche chaque jour. L’activité physique provoque une augmentation de la circulation sanguine et par conséquent l'oxygénationde l'organisme et un meilleur filtrage du sang. Profitez aussi de moments de calme et de repos car la relaxation stimule toutes les fonctions végétatives de l’organisme, notamment la digestion. Enfin, bains chauds, massages, séances de hammam ou de sauna favoriseront la détox par l’intermédiaire de la peau. Dans les séjours qu’elle propose à la Ferme de Divali, Keshar Tilouine associe yoga, méditation, marche et massage à un régime adapté, sans oublier quelques techniques de purification yoguiques  et ayurvédiques qui optimisent les effets de la cure. Si la monodiète peut présenter des inconvénients passagers et symptomatiques de la detox (lassitude, fatigue, déprime), ses bienfaits pour l’organisme sont indéniables. Par un phénomène d’autolyse (littéralement "autodigestion"), les toxines sont grignotées, les déchets disparaissent, ce qui permet la régénération des tissus et des organes, et revitalise l’organisme. Si c’est une première expérience et que vous pratiquez en toute autonomie, soyez modeste. Vous pouvez commencer par des demies-journées ou pouvez aisément prévoir une monodiète de 1 à 3 jours, si celle-ci est bien préparée. Pour une cure plus longue, mieux vaut rejoindre un groupe dans le cadre d’un séjour "détox".

 

L'alternative à la monodiète : le jeûne ! 

Pour ceux qui veulent aller plus loin, le jeûne présente une autre façon de se détoxifier. Ce repos physiologique engendre une diminution de la toxémie, une augmentation de l’immunité et un nettoyage cellulaire. Des chercheurs d'une équipe de l'Université de Californie du Sud (Etats-Unis) affirment même que le fait de jeûner pendant trois jours complets permettrait de reconstituer l'ensemble du système immunitaire, et ce même chez les personnes âgées ou gravement malades. Il existe aujourd’hui plusieurs cliniques où pratiquer un jeûne thérapeutique, en Allemagne, en Espagne, aux Etats-Unis et en Russie. Les séjours de jeûne et randonnée rencontrent eux aussi beaucoup de succès à l’instar des séjours organisés par la Fédération Francophone de Jeûne et Bien-Être.

 

Retrouvez l’intégralité de notre article sur la monodiète dans Esprit Yoga n°33.

L’acceptation : la clé du bonheur ?
Comment bien choisir sa formation de professeur de...
get('text_top_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_TOP_TEXT'))*/?>
get('text_bottom_button', JText::_('DEFAULT_GOTO_BOTTOM'))*/?>

 

Rédaction


redaction@esprityoga.fr

 

 

 

Courrier des lecteurs


info@esprityoga.fr

 

Régie Publicitaire


contact@wellnessregiecom.fr
07 86 22 64 81

KIT MEDIA 2019 à télécharger

 

 

Abonnements


esprityoga@abopress.fr

03 88 66 26 19

Recevez la newsletter d'Esprit Yoga